Avec la salaison et le séchage, le fumage est un des procédés les plus anciens de conservation des denrées alimentaires, particulièrement adapté à la viande dont il modifie la qualité gustative, comme nous le décrivent Les Délices d’Annie.

Délices d'Annie - viande fumée

Le fumage de la viande avec Délices d’Annie

Soumise à l’action de la fumée dégagée par la combustion de certains végétaux, comme le bois, la viande va voir ses qualités organoleptiques se modifier en fonction de la durée du traitement, de la température du fumage et des combustibles employés.

Utilisé de tout temps pour augmenter la durée de vie d’une viande, le fumage a, de nos jours, plus souvent un objectif gastronomique, en modifiant son goût et en augmentant sa saveur. Comme nous l’expliquent Délices d’Annie, la technique est toujours la même et assez simple : on fait cuire la viande lentement pendant plusieurs heures, à température constante sous l’action de la fumée.

Délices d’Annie vous conseillent

Pour réussir votre fumage, il est important de bien choisir son combustible, car tous les bois ne procurent pas les mêmes arômes à la viande. De même qu’il est impératif d’allumer votre feu à l’avance, car c’est la fumée des braises qui est recherchée, et non les flammes.

Délices d’Annie vous suggèrent de faire mariner votre viande toute une nuit dans une préparation de votre choix, la viande n’en sera que plus goûteuse et plus juteuse. Suivant la taille des morceaux, la durée de fumage va varier, mais il faut compter entre six et huit heures au minimum, selon la température de la fumée.

Toutes sortes de viandes peuvent développer des arômes remarquables avec la technique du fumage. Délices d’Annie ont choisi de nous proposer une valeur sûre : les saucisses fumées, un grand classique délicieux avec de la moutarde.