Spécialité de la cuisine tex-mex, la fajita est une tortilla garnie de lanières de viande grillée et de crudités, et agrémentée de condiments mexicains. Actuellement, on trouve des fajitas farcies avec de la viande du porc, du poulet ou des crevettes, mais à l’origine on utilisait uniquement de la viande de bœuf.

L’origine de la fajita

fajitas

Cette recette a été inventée dans les années 30 par des cow-boys mexicains qui travaillaient à la frontière du Texas et du Mexique. En guise de salaires, ces derniers recevaient des pièces de viande les moins prisés comme le faux-filet. Ils étaient ainsi obligés de préparer leur repas avec cette pièce de viande peu tendre, et c’est là qu’est née la fajita.

Même si ce plat est resté un met traditionnel au sein des foyers mexicains au revenu modeste, la recette a évolué et a traversé les frontières. La fajita doit tout particulièrement sa popularité internationale à George Weidmann. Ce chef cuisinier allemand a intégré au menu de son hôtel à Austin Texas, les fajitas grésillants (sizzling fajitas).

Mode de préparation de la fajita

Pour la recette originale, il faut préparer le faux-filet en le découpant dans le sens contraire des fibres de la viande, ensuite de mariner les lanières avec de l’huile, de l’ail et d’autres condiments. Ceci permet de rendre la viande plus tendre. Ensuite, il suffit de les griller et de les mettre dans des tortillas chaudes avec les autres garnitures : tomate, oignons, piments, coriandre, et fromage râpé. Le plus souvent, on sert ce plat avec du guacamole.

Les ingrédients peuvent être personnalisés en fonction des goûts et des envies. D’ailleurs, les professionnels de la restauration rapide proposent une grande variété de garnitures afin de combler toutes les envies. On peut même trouver des fajitas végétariennes.